Carburateur

 

 

Accueil 
News 
Photos 
Carburateur 
Boîte air 
Bougie 
Vidange 
Cadre 
Amortisseurs 
Electricite 
Train avant 
Bras oscillant 
Durites aviations 
Trucs et astuces 
Problemes 

 

Un carburateur ?! c'est quoi ?

Bon, ben si j'ai bien compris, c'est un truc qui permet de mélanger l'air et l'essence avant de les envoyer se faire cramer dans le moteur pour nous faire avancer (et de quelle manière je vous prie quand on parle de l'YFZ !!)

Le tout, c'est que le dosage soit aux petits oignons pour que le quad avance le mieux possible : meilleur est le dosage, meilleure est la combustion et meilleur est le rendement !

Il faut donc régler ce sacré carburateur, en fonction de ce que vous faites comme modifications sur votre quad (pot d'échappement, filtre à air etc...), ou en fonction de l'altitude à laquelle vous évoluez ou encore en fonction de la température.

Pour accélerer plus fort, il faut augmenter la quantité de mélange dans le moteur. Le but va donc être de faire entrer le plus d'air possible dans le carbu, afin de pouvoir augmenter la quantité d'essence envoyée dans le carbu, avec comme résultat d'envoyer plus de mélange dans le carburateur.

Vous êtes en train de dire moi je suis tout standard, pas besoin de le faire !!

Hé bien si ! pas de chance : à priori Yamaha livre ses machines réglées trop pauvres ! (ha oui au fait : pauvre ça veux dire beaucoup d'air ou pas assez d'essence, riche voulant dire le contraire).

Alors vous faites comme vous voulez mais sachez qu'il vaut mieux rouler trop riche que trop pauvre : trop pauvre le moteur chauffe beaucoup plus ! donc perte de puissance et problème en perspective ! (c'est pas pour rien qu'il y a un radiateur et du liquide de refroidissement !)

COMMENT SAIT-ON SI ON EST TROP RICHE OU TROP PAUVRE ?

Il y a plein de signes :

TROP PAUVRE : le plus facilement repérable à mon avis ce sont les traditionnels 'POP' (vous savez ces petits bruits qui font sursauter) que fait le pot d'échappement lorsqu'on lache les gaz d'un seul coup.
Il y a aussi les petites flammes qui sortent du pot d'échappement.
Le moteur qui hésite un peu avant de partir à la remise des gazs.
Et puis pour être sûr, vous pouvez démonter votre bougie : si l'electrode à une belle couleur blanche, vous êtes trop pauvre !
Ha oui ! dernier test eventuel, roulez avec le starter : si c'est mieux, vous êtes trop pauvre !!!!

TROP RICHE : Très simple : c'est comme si vous rouliez avec le starter (enfin quand vous êtes bien réglé !), c'est à dire que le moteur s'étouffe quand vous accelerez. Le pot d'échappements balance une jolie fumée noire aussi ! Et dernier point, si vous demontez votre bougie, l'electrode à une belle couleur noire !

COMMENT ON REGLE CA ????

Bon alors je tente l'explication (après vous pourrez allez voir les photos du pas à pas sur le démontage du carburateur, de l'aiguille et des gicleurs héhé !):

- vis de mélange : cette vis sert à régler le mélange du ralenti (ne confondez pas le mélange avec la vitesse du ralenti, compris ?). Quand la vis est complétement sérée, il n'y a pas d'air qui passe. On commence à 1,5 tours (quand on parle de tour, c'est toujours à partir de la position visée à fond) et on augmente jusqu'à avoir un moteur qui tourne bien.

- gicleur de ralenti : comme son nom l'indique il s'occupe plutôt des bas régimes, du ralenti jusqu'au 1/4. Au plus le chiffre dessus est elevé, au plus il y a d'essence qui passe. Donc en fonction du gicleur de ralenti que l'on mets, on adapte le nombre de tour sur la vis de mélange, compris ?

- l'aiguille : 1/4 à 3/4. Comme vous pouvez le voir sur la photo, il y a un petit clip que l'on peut déplacer. Il y a en général 7 positions possibles (en fonction de l'aiguille). Au plus le clip est bas sur l'aiguille, au plus il y a d'essence qui passe, et bien entendu au plus il est haut, au moins il y a d'essence. L'aiguille obstrue plus ou moins (en fonction de l'ouverture des gaz) l'orifice du gicleur principal (d'où la relation entre les deux !).

- le gicleur principal : 3/4 à pleine ouverture des gaz. Comme pour le gicleur de ralenti, au plus le chiffre dessus est grand, au plus il y a d'essence qui passe.

Bon, voilà pour la tentative d'explication du comment et du pourquoi : si j'ai fait une erreur, n'hesitez pas à m'envoyer un mail, je rectifierais !

 

Alors, en standard, l'YFZ est livré avec les réglages suivants :
- Gicleur de ralenti : 42
- Gicleur principal : 158
- Aiguille : 4/7 ou 3/6 (en fonction de l'aiguille que vous avez)

Sans aucune modification du quad, pour être bien réglé il faudrait avoir :
- Gicleur de ralenti : 45
- Gicleur principal : 165
- Aiguille : 4/7 ou 3/6 (en fonction de l'aiguille que vous avez)
- vis : 1,5 tours

Si vous decidez d'enlever le couvercle de boîte à air ( où que vous le découpez et mettez un sand stop comme moi) les réglages devraient être :
- Gicleur de ralenti : 45
- Gicleur principal : 168
- Aiguille : 5/7 ou 4/6 (en fonction de l'aiguille que vous avez)
- vis : 2 tours

Si en plus du couvercle, vous enlever la chicane (ou pare-étincelle) du pot d'origine ::
- Gicleur de ralenti : 45
- Gicleur principal : 168
- Aiguille : 6/7 ou 5/6 (en fonction de l'aiguille que vous avez)
- vis : 2,5 tours

 Si vous ajoutez un filtre K&N ou Green :
-
Gicleur de ralenti : 45
- Gicleur principal : 170
- Aiguille : 6/7 ou 5/6 (en fonction de l'aiguille que vous avez)
- vis : 2,5 tours

Enfin, si vous ajoutez un pot d'échappement de compet :
Gicleur de ralenti : 48
- Gicleur principal : 175
- Aiguille : 6 ou 7/7 ou 6/6 (en fonction de l'aiguille que vous avez), si vous prenez l'aiguille GYTR NCVQ (celle de la moto YZ 450F) clip 4
- vis : 2,5 tours 

 

Ces valeurs que je vous donne sont celles que j'ai utilisées moi-même au fur et à mesure de mes modifications, elles ne constituent pas une régle absolue mais constituent un bon point de départ, ça permet de gagner du temps. Encore une fois, je n'ai pas inventé ça tout seul, plusieurs milliers de personnes roulent avec ces réglages (à quelques chouia prés) (ha oui, plusieurs milliers ça vous semble beaucoup, mais le marché américain est immense....)

J'ai mentionné une aiguille GYTR NCVQ : d'après ce que j'ai lu, il paraît qu'elle serait bien meilleure que l'aiguille d'origine : une question d'angle et de profil. Celle d'origine serait à priori un peu trop restrictive en flux d'essence. Je dois avouer que je n'ai pas essayé, si quelqu'un a un feedback à donner, il sera le bienvenu !

 

Bon ben maintenant, vous pouvez regarder les photos : il y a le démontage du carbu, et la position des différents éléments dont je vous ai parlé.

et bonne chance !

 

 

 

Spécifier un titre

Insèrez le contenu.

 

 

Spécifier un titre

Insèrez le contenu.

 

 

 


ndhennin@wanadoo.fr